Halte au massacre du peuple palestinien : arrêt du génocide !

Désastre numérique dans l’éducation

Un 4 pages pour réfléchir
Dimanche 4 février 2024

Le sujet est vaste, plus que vaste, immense : enseignement à distance, plateformes Parcoursup et Monmaster, Pronote, intervention de l’IA, correction numérisée des copies, tablettes … Le numérique est partout dans le domaine de l’éducation et à l’école, comme une évidence que l’on ne discute pas. C’est le progrès, c’est pour préparer les élèves et étudiants au monde de demain. Dans le même temps, il s’agit de les sensibiliser à l’écologie et aux dangers de l’abus d’écran, beau paradoxe. Et si on y réfléchissait un peu ?

Au menu :

  • La grande Pixification : Peut-être avez-vous déjà entendu ce mignon petit nom Pix, on dirait celui d’un petit écureuil mignon. Pas du tout, c’est le nom du « service public en ligne pour évaluer, développer, et certifier ses compétences numériques ». C’est déjà moins mignon, surtout quand on nous parle de « service public en ligne », déjà tout un programme (politique).
  • L’IA pour enseigner, IA pas à hésiter : Tout va très vite, en à peine deux ans ChatGPT est dans toutes les bouches et surtout dans pas mal de copies. On parle d’IA (Intelligence Artificielle) à tout va pour la santé, la défense, l’analyse des données et l’enseignement. On est fasciné mais avec une pointe d’inquiétude, le Progrès ne se discute pas oui mais quand même…
  • Pronote, l’interface du new management : Pronote est devenu le logiciel indispensable pour la plupart des établissements scolaires afin de gérer leur fonctionnement. C’est pourtant un logiciel privé vendu par la société Index Éducation, rattachée au groupe La Poste (qui propose l’identité numérique La Poste). Les autres établissements du second degré, et petit à petit du premier degré, utilisent d’autres logiciels du même acabit : Mon bureau numérique, Éclat …
Ecole numérique - 4p SUD LDC éduc Gre (04.02.24)
Revenir en haut