Le PACTE, c’est NON !
Halte au massacre du peuple palestinien !
Retrait de la loi Asile Immigration !
Fonction publique : en grève le 19 mars

Droit de grève, salaires, retraites : tous en grève le 18 octobre !

Jeudi 13 octobre 2022 — Dernier ajout mardi 25 octobre 2022

Les milliards pour le patronat, la réquisition pour les salarié(e)s : Macron légitime les abus du Medef et insulte les travailleuses et les travailleurs de Total !

C’est une journée de mobilisation nationale. Rassemblements et manifestations auront lieu dans toute le pays :

- ARDÈCHE : Privas, 10h30, Préfecture / Aubenas, 14h, Agora / Annonay, 14h, place A. France.

- DRÔME : Valence, 14h, Champ de Mars.

- ISÈRE : Grenoble, 11h, devant le MEDEF, 66 bd Maréchal Foch.

- SAVOIE : Chambéry

- HAUTE-SAVOIE : Annecy

DU POGNON POUR LES PATRONS !

Un PDG qui s’augmente de 52% son salaire, des profits en 2022 multipliés par deux par rapport à 2021, et 5,7 milliards d’euros de profits rien que pour le 1er trimestre 2022 : chez Total on s’engraisse à coup de milliards !

Un chiffre colossal quand on sait que parallèlement à cela les comptes publics ont dû débourser 7,5 milliards d’euros pour faire baisser la facture de la hausse des prix du carburant à la pompe (le fameux “bouclier tarifaire”).

Les profits exorbitants de l’une des entreprises les plus rentables de France, les travailleuses et les travailleurs de Total, eux, n’en ont pas vu la couleur…

Demandant une augmentation de 10% des salaires pour faire face à l’inflation galopante et aux promesses non tenues, les organisations syndicales ont reçu une fin de non recevoir de la part de la direction.

Après maintenant trois semaines, le patronat décide d’aller au bras de fer et de laisser pourrir la situation. Nous devons soutenir les camarades en grève car l’on touche là à ce que le capitalisme nous refuse : la répartition juste des richesses !

TotalMacron

MACRON À LA RESCOUSSE DE TOTAL !

Intervenant le 12 octobre dans les médias, Macron a clairement choisi son camp : celui du grand capital et des puissants ! Il s’est même permis de menacer des centaines de salarié(e)s mobilisé(e)s en leur ordonnant de reprendre le travail sous peine de les réquisitionner ! CELA EST UNE ATTAQUE SANS PRÉCÉDENT CONTRE UN DROIT FONDAMENTAL : LE DROIT DE GRÈVE !

Le néolibéralisme tente un enième coup de semonce contre les acquis sociaux et les libertés fondamentales, cela est inacceptable et demande une réponse forte à la hauteur des enjeux.

C’est pourquoi SUD Lutte de Classes éducation appelle à se joindre au mouvement enclenché par les camarades des raffineries du groupe Total afin de faire converger toutes les luttes en cours, notamment concernant la hausse générale des salaires et la défense d’un système de retraite digne pour les travailleuses et les travailleurs.

TOUS EN GRÈVE LE 18 OCTOBRE :

• POUR UNE HAUSSE GÉNÉRALISÉE DES SALAIRES

• POUR UN SMIC INDEXÉ SUR L’INFLATION

• POUR LA DÉFENSE D’UN SYSTÈME DE RETRAITE PAR RÉPARTITION JUSTE ET DIGNE

• POUR LA DÉFENSE DU DROIT DE GRÈVE

• et, à l’appel de l’intersyndicale éducation, POUR LA DÉFENSE DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL dont la destruction mène à la création de cohortes de travailleurs malléables à souhait.

Tract SUD LDC grève générale du 18.10.22
Revenir en haut