Halte au massacre du peuple palestinien : arrêt du génocide !

Grève unitaire éducation le 1er février

Salaires, postes, conditions de travail, réformes : éducation en danger  !
Vendredi 12 janvier 2024 — Dernier ajout jeudi 29 février 2024

Dégradation des conditions de travail, perte de pouvoir d’achat, perte de sens du métier doivent être prises au sérieux !

Les organisations syndicales FSU, FNEC-FP-FO, CGT Educ’action, SUD, SUD Lutte de Classes, CNT appellent à la grève le 1er fevrier 2024.

Les rendez-vous :

  • ARDÈCHE : Privas, 11h, DSDEN / Départs collectifs vers la manif : Aubenas, 10h, Garden Center + Le Cheylard, 9h30, parking de la Guinguette / Annonay, 9h30, parking Grand-Frais / Le Pouzin, 10h, aire de covoit’ de Baix.
  • DRÔME : Valence, 14h, DSDEN. AG de secteur à 10h : Crest à Armorin, Montélimar aux Catalins, Valence à la maison des syndicats, 11h Romans, nouvelle maison des syndicats, rue Gaillard, Olympiades
  • ISÈRE : Grenoble, 14h, place de Verdun + AG devant le rectorat pour envisager les suites.
  • SAVOIE : Chambéry, 14h, place de l’Hôtel de Ville.
  • HAUTE-SAVOIE : Annecy, 14h, Préfecture.
Oudéa-Castéra - tract SUD LDC Gre (01.02.24)

SALAIRES

Rattrapage de la perte de pouvoir d’achat (28,5 % depuis 2000), indexation des salaires sur l’inflation et augmentation des plus bas salaires pour sortir de la précarité (AED, AESH, personnels administratifs…).

PACTE

NON à PACTE qui n’est pas une réelle revalorisation salariale, qui est un facteur de division des équipes, un outil de pression sur les personnels ayant donné lieu à des interprétations contraires aux textes réglementaires.

POSTES

Annulation des suppressions de postes annoncées, rétablissement de tous les postes et création des postes statutaires nécessaires.

“CHOC DES SAVOIRS”

Des mesures ministérielles qui dessinent un projet d’école qui revient sur l’objectif de démocratisation et aggrave les inégalités. Elles portent en germe un contrôle accru du travail de l’enseignant et remettent en cause la liberté pédagogique.

INCLUSION

Défense de l’enseignement spécialisé et adapté, maintien et création des places nécessaires, un vrai statut de fonctionnaire pour les AESH et des moyens humains à la hauteur des besoins, abandon des mesures prises dans le cadre de l’Acte 2 de l’école inclusive.

SNU

Ce n’est pas un projet éducatif mais une mise au pas de la jeunesse prise sur le temps scolaire et sur le budget de l’éducation nationale !

PROJET DE RÉFORME DU LYCÉE PRO

Cette réforme est emblématique de celle de l’école : moins d’enseignant.es, plus d’entreprises, plus d’externalisation des missions et plus de management ! Cette réforme est à rebours des enjeux éducatifs, elle engage des bouleversements majeurs qui auront aussi un impact lourd sur les conditions de travail de l’ensemble des personnels exerçant en lycées professionnels et sur les conditions d’apprentissage des élèves.

Nos organisations en exigent le retrait ! Elles demandent au Ministre de renoncer à présenter ce projet et à engager de véritables concertations au sein du ministère de l’Éducation nationale, sur la base d’un diagnostic rigoureux à partager sur l’état de l’enseignement professionnel tant pour les élèves que pour les conditions de travail des personnels avant toute réforme.

RÉFORME DU BAC - PARCOURSUP

Rétablissement du baccalauréat comme 1er grade universitaire fondé sur des épreuves disciplinaires, nationales, ponctuelles, terminales et anonymes.

Abrogation de Parcoursup.

Dégradation des conditions de travail, perte de pouvoir d’achat, perte de sens du métier doivent être prises au sérieux !

Les organisations syndicales FSU, FNEC-FP-FO, CGT Educ’action, SUD, SUD Lutte de Classes, CNT appellent à la grève le 1er fevrier 2024

L’appel national en pièce jointe ci-dessous.

Appel national 1er fevrier
Grève EN - tract IS 38 (01.02.24)
CP-IS-Educ26-greve-1er-fevrier
Grève EN - tract IS 07 (01.02.24)
Revenir en haut