Halte au massacre du peuple palestinien : arrêt du génocide !

Halte au massacre du peuple palestinien : arrêt du génocide !

Mercredi 1er novembre 2023 — Dernier ajout lundi 20 mai 2024

Rassemblements-manifs tous les mardis :

  • ARDÈCHE : Les Vans, 18h30, place Ollier.

Rassemblements-manifs tous les jeudis :

  • DRÔME : Crest, 18h pont Mistral.

Rassemblements-manifs tous les vendredis :

  • ARDÈCHE : Privas, 18h, esplanade Amédé Imbert.
  • DRÔME : Romans, 18h place E. Gailly.

Rassemblements-manifs tous les samedis :

  • ARDÈCHE : Aubenas, 11h, Agora / Annonay, 10h, gare routière.
  • DRÔME : Valence, 11h, Champ de Mars.
  • ISÈRE : Bourgoin-Jallieu, 14h30, Mémorial de la Paix.

Autre rendez-vous :

  • DRÔME : Aouste, 24 mai, 19h, MJC Nini Chaize, Rencontre avec Orit Callcut-Alkabetz qui a refusé le service militaire.

SUD Lutte de Classes éducation soutient :

CATASTROPHE HUMANITAIRE ! L’attaque barbare du Hamas, suivie de la terrible réplique israélienne sur la bande de Gaza a ouvert un cycle d’horreurs qui frappe tous les habitants de Gaza soumis à un déluge de bombardements, à à la privation d’eau, de nourriture, de médicaments. Sans un CESSEZ LE FEU IMMÉDIAT et la LEVÉE DU BLOCUS, l’aide humanitaire ne peut pas parvenir à Gaza. La famine et les épidémies s’installent, rajoutant des milliers de victimes supplémentaires. Toutes les ONG évoquent un génocide, une crise de l’humanité et un cimetière à ciel ouvert.

JUSTICE POUR LE PEUPLE PALESTINIEN ! Depuis 1948, en toute impunité, Israël n’a jamais respecté les résolutions de l’ONU et s’est arrogé le droit de coloniser, de piller les terres des Palestiniens pour les en chasser. La nature coloniale du projet sioniste et la violence qui l’accompagne poussent le gouvernement d’extrême droite de Benjamin Netanyahou à armer, encore plus, les colons en Cisjordanie, et ce, sous la protection de l’armée israélienne pour expulser, emprisonner et nier l’existence du peuple palestinien. Le blocus de Gaza, l’occupation et la colonisation de la Cisjordanie et de Jérusalem -Est annexée unilatéralement par Israël, les arrestations arbitraires, les emprisonnements, la torture, la négation du droit au retour des réfugiés sont les manifestations les plus visibles de l’agression sioniste contre les occupés.

IL N’Y AURA DE SOLUTION QUE POLITIQUE Israël n’a jamais respecté les résolutions de l’ONU faisant valoir le droit international. Les USA ont dernièrement utilisé leur droit de véto pour s’opposer à une résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU visant à imposer un CESSEZ LE FEU. Benjamin Netanyahou s’en est félicité et se voit ainsi accorder un permis de tuer pour poursuivre et intensifier la guerre. Alors que 139 pays ont reconnu l’État de Palestine, la France est aux abonnés absents. Par le « soutien inconditionnel » d’Emmanuel Macron à Israël, la France se rend impuissante et complice des crimes de guerre. Contrairement au droit international la France favorise l’activité commerciale dans les territoires occupés illégalement par Israël.

Une paix juste et durable ne sera possible que dans le cadre de la reconnaissance des droits du peuple palestinien, et notamment de son droit à l’autodétermination. Elle implique le démantèlement des colonies et la fin de l’occupation israélienne, ainsi que le respect de l’ensemble des résolutions de l’ONU, y compris la résolution 194 qui prévoit le droit au retour des réfugiés.

  • Cessez-le feu total, immédiat et permanent !
  • Arrêt définitif de la guerre contre le peuple palestinien et des déplacements forcés de la population !
  • Levée immédiate, complète et durable du blocus de Gaza !
  • Protection du peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie !
  • Arrêt immédiat de toute coopération militaire, sanctions contre Israël !

voir l’appel national du 9 janvier

***************************************************************************************************

Ne laissons pas condamner Jean-Paul Delescaut !

Jean-Paul Delescaut est aujourd’hui condamné pour le contenu d’un tract de la CGT 59 diffusé trois jours après les attaques du 7 octobre menées contre Israël par les groupes armés palestiniens, dont le Hamas. Un tract dont le contenu a déplu au Préfet.

L’AFPS participera à tout mouvement unitaire contre ces mesures liberticides pour la défense de notre liberté d’expression politique et associative. La solidarité avec le peuple de Palestine, n’est ni un crime, ni un délit ! C’est un devoir pour lequel personne ne nous fera taire !

Lire le communiqué de l’AFPS.

***************************************************************************************************

Cour Internationale de Justice : Israël au banc des accusés, victoire du droit !

La Cour Internationale de Justice (CIJ) a rendu ce vendredi 26 janvier sa décision sur les mesures conservatoires demandées par l’Afrique du Sud contre Israël au sujet du génocide en cours dans la bande de Gaza.

Lire le communiqué de l’AFPS.

***************************************************************************************************

Nous ne serons pas spectateur.rice.s face au risque génocidaire à Gaza !

Dans un communiqué, la communauté Sciences Po s’exprime d’une seule voix pour interpeller ses établissements et les autorités françaises sur le risque génocidaire à Gaza.

Lire le communiqué publié sur Médiapart.

***************************************************************************************************

À Gaza, c’est aussi l’éducation qu’on assassine

  • 232 enseignantes tuées ;
  • 10 000 enfants tués ;
  • 90 % des centres éducatifs de Gaza ont été détruits ou endommagés ;
  • 346 écoles détruites.

La moitié des plus de deux millions d’habitants de la bande de Gaza sont des enfants. Depuis plusieurs semaines, un enfant est tué toutes les 10 minutes, et neuf sur dix sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë et sans accès à une quantité d’eau potable considérée suffisante pour survivre. L’année scolaire a été annulée, les enfants n’ont donc plus accès à la scolarité et n’ont aucun endroit sûr où se réfugier.

Palestine éducation - tract AFPS (janv. 2024)

***************************************************************************************************

Consulter les sites de :

Lire en pièce-jointe les poèmes et appels :

If I must die - Refaat Alareer
Je resisterai - Samih AL-QÂSIM
Palestine - tract Aubenas
Palestine - tract boycott Carrefour
Revenir en haut