Le PACTE, c’est NON !
Halte au massacre du peuple palestinien !
Retrait de la loi Asile Immigration !
Fonction publique : en grève le 19 mars

(presque) BH du 05/07/23

Bulletin (presque) hebdomadaire de SUD Lutte de Classes éducation
Mardi 4 juillet 2023 — Dernier ajout jeudi 13 juillet 2023

Au sommaire :

  1. Inexcusable mais explicable
  2. « Anticor, au pied ! »
  3. Recensement des AESH grévistes
  4. Numérique : Z’en voulez pas ? Ben on vous en redonne alors !
  5. Manouchian Fiché S ?
  6. Marlène Chsaispas
  7. A.S.T.I Montélimar
  8. « Pissez sous la douche » qu’y disaient

Bulletin (presque) hebdomadaire de SUD Lutte de Classes éducation

Les salles des maîtres et des personnels ne parlent que de ça : « T’as vu y veulent réduire les vacances ! »… un beau doigt d’honneur à la bande de feignasses que nous sommes visiblement et médiocre contre-feu pour tenter de nous faire oublier tout ce qui suit ET que ces foutues vacances sont jamais assez longues et qu’on veut les mêmes pour tous les prolos !

1- Inexcusable mais explicable

Mort d’un gosse butté par un flic pour refus d’obtempérer. Derrière ça, une révolte : celle des cumulards en pas d’bol, les qu’on écrase à longueur de temps, qu’on méprise, qu’on insulte, qu’on tire comme des lapins quand ça n’obtempère pas. Quand on est le fils de Nadine Morano on peut se faire un délit de fuite sous cocaïne. Quand on est le fils d’Eric Zemmour, bourré au volant et fauchant du piéton, on ne vous abat pas comme un chien (et du coup, les bourgeois n’ont pas à se révolter. Gain de temps pour eux. Le temps c’est de l’argent, tout est bien). Redevenons sérieux : Nahel aurait-il préféré être le fils d’un Morano ou Zemmour ? Certainement pas.

Non. On supposera par contre un Nahel préférant vivre sans avoir connu Manuel Valls et Bernard Cazeneuve qui ont pondu en 2017 une loi bien dégueulasse pour décomplexer les quelques cowboys racistes qui sévissent dans la police, gardiens de la paix des bourgeois, gardiens de la guerre aux pauvres. On l’imaginera râler devant sa télé en entendant, en 2020, Jean Castex et Gérald Darmanin légiférer pour interdire de filmer les forces de l’ordre.

Le Président déclare que cette mort est « inexcusable » : ça fait tout drôle mais on est d’accord avec lui. Par contre on se pince en l’entendant ajouter qu’elle est « inexplicable ». Faut pas déconner. Faudrait pas nous prendre que pour des cons. Ou alors si on fait comme si ce flic n’était pas le bout d’une chaîne de décisions politiques très très bien explicables, on met le feu aux poudres et ça pète. Les vrais responsables de tout ça sont au gouvernement. Depuis des décennies, eux et leurs prédécesseurs détruisent aussi des écoles, des mairies, des petits commerces et y’a pas grand monde pour gueuler. Sans foutre le feu. Proprement. Méticuleusement, rationnellement.

2- « Anticor, au pied ! »

Alexis Kohler est secrétaire général de l’Élysée. C’est le bras droit de Machin, l’homme qui murmure à l’oreille. Alexis est mis en examen pour « prise illégale d’intérêts ». Nooon !? Si. Pourquoi ? Broutille : ses liens familiaux cachés avec les principaux actionnaires du groupe de transport MSC, un des premiers clients des chantiers de Saint-Nazaire. À plusieurs reprises, Alexis s’est trouvé en position de mettre les moyens de l’État à disposition du croisiériste, avant d’aller y pantoufler. Broutille débusquée par l’association Anticor qui a pour but de lutter contre la corruption en politique. Bon, du coup ça bossait dur parce que ce genre de cancer est plutôt généralisé. Et notre Alexis avait été repéré par la patrouille Anticor ce qui avait abouti à la mise en examen qui dérange quand on murmure aux oreilles. D’autres procédures comme le dossier des contrats russes d’Alexandre Benalla étaient suivies de près par l’association.

Miracle de la macronie : le 23 juin, le Tribunal administratif de Paris a annulé l’agrément de cette association. Et pouf, rien que dans l’entourage de Machin, disparues les mises en cause pour des faits d’atteinte à la probité publique : depuis 2017, pas moins de 4 condamnations, 8 mises en examen et 7 enquêtes toujours en cours…

3- Recensement des AESH grévistes

Lors de la mobilisation contre la réforme des retraites, des AESH ont reçu de leur PIAL* le message suivant (extrait) : « Si l’AESH choisit de faire grève, il en avertit le jour même le pilote du PIAL ou l’AESH Référent et son employeur par mail (SAG, Vaucanson ou Monge) »

Or, aucune législation n’oblige les AESH grévistes d’avertir l’administration. En effet, c’est à l’autorité ou à l’employeur d’établir l’absence du travailleur lors de la grève. Le non respect de cette règle de droit est considéré comme une atteinte au droit de grève. Notre syndicat a envoyé un courrier au pilote du PIAL en question. Si des AESH sont concernés par ce type de demande abusive, merci de nous le faire savoir.

*Pôles inclusifs d’accompagnement localisés (NDLR : une vraie saloperie)

4- Numérique : Z’en voulez pas ? Ben on vous en redonne alors !

Il y a peu, la Suède a décidé d’en revenir aux manuels scolaires. Fini les tablettes à l’école ! Enfin une bonne nouvelle. En parallèle, en France, le pays de Molière, d’Hugo et de Darmanin, le Conseil Supérieur des Programme (CSP), qui n’est pas connu pour être révolutionnaire, s’y met aussi. Il a rendu en juin dernier un avis sur « la contribution du numérique à la transmission des savoirs ». On constate que le dernier tiers de ce passionnant rapport, s’appuyant sur des centaines d’études scientifiques, enquêtes et auditions, remet explicitement en question la numérisation de l’école. Il recense même tous les éléments d’une catastrophe en cours. En parallèle (que de géométrie), certains enseignants reçoivent une proposition de la très charmante Elaine (évaluation longitudinale des activités liées au numérique éducatif) leur proposant de répondre à un questionnaire, qui est très technique et ne permet aucune critique, évidemment. Par contre l’évaluation ne va pas au-delà de la sixième. Ce qui ne plaît pas du tout aux parents et enseignants du Grand-Est victimes du lycée 4.0 depuis plusieurs années sans qu’aucune évaluation n’ait été faite sur son impact. D’ailleurs, devant la Région Grand Est, vendredi 26 mai, une cinquantaine de professeurs, parents d’élèves et lycéens se sont rassemblés pour alerter sur les dérives du lycée 4.0 et l’absence d’évaluation du passage au tout numérique. Pour en savoir plus c’est ici : « Le tout numérique est une forme de maltraitance »

La (triste et pauvre) réponse est dans cet article de Rue89, la réponse du collectif CoLINE est ici. CoLINE a envoyé ce courrier à tous les élus de la Région ainsi qu’aux rectorats de trois académies du Grand Est et à celui de la grande région. Le collectif Nous personne a répondu par une lettre ouverte à tous les élus. À lire également, le témoignage de lycéens et lycéennes strasbourgeois en classe de Terminale, qui ont vécu pendant trois ans une scolarité « 4.0 », la Région Grand Est étant la première en France à avoir généralisé le tout-numérique à l’ensemble de ses établissements.

Alors, on attend quoi ? D’aller tranquillement corriger les copies du bac en version numérique avant de partir en vacances en visio ? Ou on lutte contre la numérisation de l’éducation nationale ?

5- Manouchian Fiché S ?

Emmanuel Macron a annoncé il y a quelques jours l’entrée de Missak Manouchian et de sa compagne Mélinée au Panthéon. Machin fait de la récup’, nous ne sommes pas dupes. Manouchian c’est l’exact opposé de la macronie qui criminalise l’antifascisme, réhabilite Pétain et applique un régime de choc néolibéral. Arrêté en 1943 par la police française et assassiné pour faits de résistance, Manouchian, immigré apatride, militant antifasciste, communiste, internationaliste serait, en 2023 à coup sûr fiché S par la police de Darmanin.

6- Marlène Chsaispas

Suite à l’audition de Marlène Chsaispas, le 14 juin, le sénateur et rapporteur de la commission d’enquête, Jean-François Husson, a déclaré : « À sa place, je démissionnerais. Notre rapport conclura qu’elle ne dit pas la vérité ».

Question : Sachant qu’un faux témoignage est passible de 3 à 7 ans d’emprisonnement et de 45 000 à 100 000 euros d’amende, combien d’années divisées par le foutage de gueule multiplié par son poste de ministre cela fait-il ?

Réponse : Chsaispas mais il fallait faire barrage, gnn.

7- A.S.T.I Montélimar

Yannick cumule les qualités. Non content d’être un de nos adhérent et de fuir soigneusement les salles de fitness, il passe beaucoup de son temps à filer le coup de main aux « pas-de-chez-nous » qui galèrent en macronie presque autant que l’AS Nancy sur les terrains de foot. Il est bénévole à l’ASTI de Montélimar (Association de Solidarité avec Tous les Immigrés) et cette association lance justement un appel aux dons. En effet, depuis quelques mois, les demandes d’aide financière sont en forte augmentation (financement des timbres fiscaux des titres de séjour, des traductions de différents documents d’état civil, au transport en préfecture, à l’OFII Grenoble, pour l’entretien OFPRA ou CNDA à Paris, …).

Les dons à l’ASTI peuvent être défiscalisés à hauteur de 66%. Chèques à envoyer à : ASTI – 7 impasse des Buis, 26 200 Montélimar.

Vous pouvez aussi tout simplement adhérer à cette association (10€ minimum) en envoyant ça à la même adresse. Ce geste vous garantit d’être détesté par Darmanin, le retour de l’être aimé et la protection contre des maladies encore inconnues. Faisons déborder la boîte aux lettres de l’ASTI ! Un grand merci d’avance.

8- « Pissez sous la douche » qu’y disaient

Qui aurait pu prévoir que « la fin de l’abondance et de l’insouciance » annoncée par Machin le 24 août dernier allait se traduire par une visite de ce dernier au salon du Bourget en gros nélicoptère venu spécialement de Brest à Paris pour choper notre champion à l’Élysée et le déposer sur le tarmac distant de 20 km ? Bilan tout en sobriété : des photos de qualité à l’américaine (yeaaaah) pour Paris Match et 3 tonnes de CO2 pour nos bronches, yeaaaah !!

(presque) BH n°11 du 05.07.23
Revenir en haut